bandeau décoratif - petits points rouge bordeaux sur toute la largeur sauf à gauche : un rouge, un mauve, un jaune, un turquoise

Bande dessinée

couverture du livre

Ces jours qui disparaissent

Thimothé Le Boucher

192 pages - 22,50 euros

Glénat, collection 1000 feuilles

Une superbe histoire tragique et fantastique.

Une des plus belles BD de l'année 2017 !

couverture du livre

Psycho-investigateur

Benoît Dahan & Erwan Courbier

80 pages - 15,90 euros

Editions Petit à petit

Un bijou de bande dessinée, riche, très travaillée, pleine d'inventions et de trouvailles graphiques.

On retrouve avec plaisir Simon Radius, le héros, psycho-investigateur (qui peut voyager physiquement dans les souvenirs de patients et de suspects) et son assistante Maud Keravec.

L'intrigue est à la hauteur, plus alambiquée peut-être que dans l'album précédent, et la lecture reste très agréable tellement les planches, la mise en page et les couleurs sont belles.

couverture du livre

Le port des marins perdus

Teresa Radice & Stefano Turconi

312 pages - 22 euros

Editions Glénat - coll. treize étrange

Voici une très belle bande dessinée d'aventures maritimes réalisée par deux auteurs italiens de grand talent. Le dessin à la mine de plomb surprend au départ mais on est vite conquis par la finesse des traits et la beauté des décors. Le récit, découpé en 4 actes, est ponctué de références à certains poètes anglais du XVIIIe, ce qui lui donne une profondeur romanesque qui porte cette BD vers des sommets. Du grand art !

couverture du livre

Zaï Zaï Zaï Zaï

Fabcaro

64 pages - 13 euros

Editions 6 pieds sous terre

Zaï Zaï Zaï Zaï, c'est une BD hilarante de Fabcaro parue aux éditions 6 pieds sous terre.

Un auteur de bande dessinée qui fait ses courses au supermarché réalise qu'il a perdu sa carte de fidélité. La caissière prévient la sécurité, mais quand le vigile arrive, l'auteur s'est enfui. La police et les médias sont alertés et s'engage alors une course poursuite sans merci.

couverture du livre

Le train des orphelins. T. 4

Philippe Charlot et Xavier Fourquemin

48 pages - 13,90 €

Editions Bamboo

Lors de la réunion annuelle d'une association d'orphelins en 1990 à New York, les souvenirs des années 20 resurgissent. Le « train des orphelins » qui se chargeait d'envoyer dans l'Ouest au mieux des gosses aux parents en mal d'enfants, au pire de la main d’œuvre à bon marché. Des milliers de gamins des rues vont ainsi essayer de se faire adopter pour fuir la misère où ils vivaient. On estime à 250 000 le nombre d'enfants ainsi déplacés durant quelques décennies.

+ en détail